Dans The Why, Loren et Jeeroy partagent leur point de vue afro sur l’actualité médiatique et culturelle : une émission foisonnante et stimulante, à mettre dans tous les casques.

Si les podcasts afro se sont multipliés ces derniers temps, The Why est l’un des pionniers du genre en France. Avec bienveillance et bonne humeur, Loren et Jeeroy échangent sur la culture afro et passent en revue les dernières actualités touchant les personnes noires. Des propos toujours argumentés, souvent drôles et en même temps dépourvus des blagues à répétition qui étouffent quelquefois le contenu de certains talk-shows : cela donne une émission passionnante, instructive et intelligement construite.

Dans le dernier épisode, mis en ligne fin 2017, leur revue culturelle – littérature, séries, musique – recèle de références qui éveillent la curiosité et fournissent souvent un prétexte pour évoquer des sujets de société : on apprend ainsi qu’à la Fnac, un rayon consacré à la beauté ethnique avait relégué à la toute dernière étagère, sur le sol, un livre sur des conseils de beauté destiné aux femmes noires. Une situation qui amuse Loren comme elle la désespère…

D’ailleurs, la beauté est loin d’être un sujet accessoire : Jeeroy évoque ces femmes qui, après avoir laissé vivre leurs cheveux crépus naturellement, ont « craqué » et s’emploient désormais à les défriser. Conséquence du regard souvent négatif porté sur ces ces coiffures naturelles, qui s’opposent en tout point aux fameux standards de beauté, l’opération n’est pas sans risque car les produits utilisés influeraient sur les hormones des femmes.

Il y a des gens qui vivent avec un masque toute leur vie. A la maison, il faut être l’homme de la maison ; dehors, il ne faut pas être trop masculin car tu risques de faire peur aux Blancs.

La sortie prochaine d’une série américaine dont le héros est un homme noir bisexuel permet également d’évoquer des problématiques qui touchent les hommes, comme la « masculinité toxique », injonction à la virilité qui sévit notamment dans les communautés noires. Loren demande à Jeeroy comment il réagirait à la scène suivante : « Vous êtes cinq ou six à jouer votre comédie de virilité. L’un d’entre vous se met à pleurer. » Jeeroy rit : « ça serait bizarre… » « Tu vois ? rétorque Loren. C’est bien d’avoir des beaux discours, mais il faut les appliquer… » La morale de cette émission, en somme.

Ça s’écoute comment ?

Le week-end, pour prendre le temps d’écouter une émission de deux heures (mais qui passe très vite) et de se renseigner sur toutes les références qu’elle contient !

A découvrir aussi :

  • D’autres émissions afro : Le Tchip d’Arte Radio, Piment, Exhale.
  • Séries : Awkard Black Girl, Insecure, Chewing Gum et d’autres encore (je n’ai pas tout noté…).
  • Livres : les romans de sciences fiction et de fantasy de Nnedi Okorafor, écrivaine américaine.

CategoriesTalk Show

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.