D

Droits des femmes : cinq podcasts féminins et féministes pour la semaine du 8 mars

La radio et les podcasts ont accordé une large place aux thèmes féministes pour cette semaine spéciale. Sélection.

A l’occasion de la journée des droits des femmes, les initiatives sur le sujet se sont multipliées dans la radio et le podcast. Bien sûr, beaucoup d’émissions n’ont pas attendu le 8 mars pour aborder des thèmes résolument féministes, et heureusement. Mais il faut reconnaître que cette semaine a été, plus que les autres, particulièrement riche en voix de femmes.

Vous êtes passés à côté ? Pas de panique, voici notre sélection pour occuper votre week-end :

Arte Radio est au top avec plusieurs podcasts sur « des sujets de meufs réalisés par des meufs », selon les mots de Silvain Gire dans sa newsletter hebdomadaire. Bon, ok, Arte Radio n’a jamais eu besoin du 8 mars pour être ostensiblement féminin et féministe ! On a particulièrement aimé « Sang tabou », un documentaire de Nina Almberg sur le « flux instinctif libre », ou comment retenir son sang quand on a ses règles. Oui, on peut prendre le contrôle sur son corps… Tout est dans la tête ! A noter également, le sixième épisode de la série documentaire Un podcast à soi de Charlotte Bienaimé, consacré aux violences gynécologiques.

L’inégalité entre les hommes et les femmes constituait le fil rouge des programmes de France Culture. On relève en particulier le documentaire « Séquestrées », diffusé dans Les Pieds sur terre, dans lequel deux femmes racontent leur expérience de séquestration. On y découvre notamment Chaima, enfermée et prostituée de force dans un appartement d’Argenteuil. Une histoire terrible, qui rappelle que les femmes sont en danger parce qu’elles sont des femmes.

La Poudre, podcast féministe de Nouvelles Écoutes, a pour l’occasion publié la deuxième partie de son documentaire « La Marche ». Alors que le premier volet nous emmenait au cœur de la Women’s March de Washington, Lauren Bastide a cette fois-ci décidé de suivre les manifestations qui ont éclaté dans le sillage du mouvement #MeToo. Y apparaissent notamment la philosophe Geneviève Fraisse, des militantes du collectif La Griffée, Marie Hermann, fondatrice et éditrice de la maison d’édition féministe Hors d’atteinte, et Sandra Sainte Rose Fanchine, chorégraphe afro-féministe de la parade « 30 nuances de noir(es) ». On entend aussi les voix de celles qui sont descendues dans la rue pour crier leur colère contre le harcèlement et les agressions qu’elles subissent quotidiennement.

A noter également, Aude Lorriaux a publié, dans Slate, un article sur le sexisme à la radio : inégalités salariales, discriminations vocales, remarques misogynes… Une lecture indispensable, qui rappelle que le chemin est encore long pour rétablir l’équilibre entre les hommes et les femmes sur les ondes.

Le 8 mars n’était certainement pas une parenthèse. Les très nombreux podcasts féministes qui ont vu le jour ces derniers temps (La Poudre, Un podcast à soi mais aussi Quoi de meuf, Thelma et Louise, Les Couilles sur la table, ou encore le récent Sois gentille, dis merci, fais un bisou de Madmoizelle) montrent que le sujet est malheureusement inépuisable… On en parlera encore et encore sur Radiotips !

CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.