C

Caliphate : sur les traces de l’Etat islamique

Le New York Times lance son premier documentaire audio avec une enquête au long cours sur Daech et la libération de Mossoul.

« Tous les reporters savent qu’il faut être sur le terrain pour comprendre une histoire. Et j’ai compris une chose : si on se rend dans les bâtiments occupés par l’Etat islamique juste après qu’ils ont été libérés, on peut trouver les documents qu’ils ont laissés derrière eux. » C’est avec ces mots que Rukmini Callimachi, journaliste spécialiste de Daech et d’Al-Qaïda, résume son travail dans Caliphate, une nouvelle série documentaire produit par le New York Times. Son objectif, répondre à la question suivante : contre qui nous battons-nous vraiment ?

Au côté du producteur radio Andy Mills, la journaliste s’est lancée dans une enquête minutieuse et haletante, qui les a entraînés d’une petite ville de banlieue au Canada jusqu’à Mossoul, en Irak. Alors que les forces de la coalition reprenaient le contrôle de la ville après des années d’occupation par les combattants de Daech, ils ont rassemblé des papiers (reçus, correspondances…) et rencontré des prisonniers membres de l’organisation terroriste.

Dans le prologue et le premier épisode, Rukmini Callimachi précise les contours de sa mission à travers un jeu de questions-réponses avec son producteur et des extraits de ses enregistrements. Elle confesse ses frustrations, mais également ses angoisses, d’autant plus importantes que la journaliste était déjà la cible de menaces de mort avant le début de son reportage. Le rythme, la bande son douce et inquiétante, achèvent de nous immerger dans cette enquête hors du commun.

Rendez-vous le 19 avril pour écouter les premiers épisodes, ou dès maintenant si vous êtes abonné au New York Times. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter pour recevoir des informations exclusives sur Caliphate !

Ça s’écoute comment ?
Quand on veut entendre une enquête au long cours plutôt qu’un flash info…

CategoriesDocu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *