G

Gérer les crises de colère de son enfant : un podcast d’utilité publique

Karine a deux enfants. Pour une raison qu’elle ne s’explique pas, le plus jeune fait des terribles crises de colère, plusieurs fois par jour. Désemparée, elle essaie toutes les solutions… et décide de l’enregistrer.

« Ce documentaire peut aussi servir de contraceptif », signale Arte Radio en sous-titre du documentaire Mon enfant terrible. Et pour cause : dans cette narration à la première personne, Karine Le Loët raconte les effroyables crises de colère de son enfant. A la maison, au supermarché, à la crèche, même au beau milieu de la nuit, la moindre contrariété est prétexte à des hurlements stridents. Les parents, eux, oscillent entre la rage, le désespoir, la gêne face au regard des autres, mais aussi la culpabilité. En désespoir de cause, Karine épluche les livres et les vidéos sur la « parentalité positive », cherche des conseils auprès de ses amies, consulte une professionnelle. Et se pose énormément de questions sur elle-même.

« Le principe d’avoir un enfant, c’est de te pousser dans des limites que tu ne pensais même pas possibles d’atteindre… Mon fils est capable, en une minute et demi, de me plonger dans des abîmes de folie. » Elise, une amie de l’auteure

L’histoire est servie par un ton sincère et drôle : on ne peut s’empêcher de rire et de compatir avec son auteure. Plus intéressant encore, cette jeune mère en détresse finit par s’apercevoir que l’enregistrement du documentaire n’est pas sans incidence sur le comportement de son fils… Et soudain, le tournage s’invite dans le récit.

Ça s’écoute comment ?
Juste avant une musique douce, pour faire redescendre les décibels.

CategoriesDocu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.