S

Saint-Valentin : 6 podcasts pour les gens en couple et les célibataires

C’est la fête des amoureux ! Une tradition parfois suivie, parfois haïe… Que vous soyez célibataire, en couple ou en trouple, que vous fêtiez ou non la Saint-Valentin, voici 6 podcasts à écouter en attendant votre rendez-vous du soir ou pour passer une bonne soirée en solo !

Arte Radio : “SMS Amor”

Qu’est-ce qui raconte le mieux l’histoire d’un couple que les textos échangés par deux amoureux ? De la rencontre à la rupture, en passant par toutes les étapes de la vie à deux, Mathilde Guermonprez a recueilli les échanges de SMS d’une douzaine de couples, lus par des comédiens dans SMS Amor.

Au début, c’est beau ! On lit, on entend de formidables envolées lyriques, des échanges passionnées… Puis les conversations se font ensuite plus pragmatiques, plus pratiques. L’habitude s’installe, comme un petit cocon. Et puis, finalement, c’est le drame, parfois même l’hostilité entre les ex-amoureux. A travers ces textos authentiques, on réalise que finalement, notre histoire n’est pas si originale !

Transfert : “Comme un conte de Noël”

Sorti à la fin de l’année dernière, cet épisode raconte une histoire aussi brève qu’intense. Une jeune fille qui rentre de vacances à Paris, un inconnu qui l’aborde dans un train, et la journée prend un tournant inattendu.

Comme souvent dans Transfert, un podcast produit par Louie Media pour Slate, on s’échappe du quotidien le temps de quelques minutes, on s’immisce dans la vie de personnes qu’on ne connaît pas et on se prend à rêver : et si ce genre d’histoire nous arrivait à nous aussi ? Qui sait, on pourrait même aller le raconter dans un podcast…

Business Insider : “TGI Friday’s, le Tinder des années 60”

La Saint-Valentin est un business. Les rencontres entre célibataires, elles, le sont depuis les années 60, bien avant la création de Tinder et autres applis du genre. C’est ce que raconte “TGI Friday’s : The Tinder of the 1960s”, un épisode du podcast américain Household Name.

Aux Etats-Unis, TGI Friday’s a été précisément créée pour favoriser les rencontres entre célibataires à New York. Avant ça, rares étaient les femmes qui sortaient boire un verre seules… Bingo, l’ouverture de bar se fait en pleine révolution sexuelle et le succès ne se fait pas attendre. Des franchises s’ouvrent un peu partout aux Etats-Unis. Et c’est ainsi que des entrepreneurs sont devenus des marchands d’amour…

7 podcasts a écouter pour la Saint Valentin

Il faut qu’on parle : “Les choppes de soirée”

Il faut qu’on parle, c’est le podcast qui parle de l’échec amoureux. Pas très approprié pour la Saint-Valentin ? Si, justement : les personnes qui viennent témoigner au micro de Mélanie Lecamus ont pris du recul sur leurs histoires d’amour ratées. Et ça, ça permet de mieux vivre ses histoires futures !

Pour cette sélection spéciale, on vous propose d’écouter un hors-série consacré aux choppes de soirées. Vous êtes célibataire en ce 14 février ? Ce n’est pas une raison pour rester chez soi, vous pouvez sortir et rencontrer du monde ! Pour vous décomplexer, régalez-vous des histoires très drôles de Mélanie, Karen, Julien et Thomas : plans cul sans lendemain, gros fails ou choppe qui dégénère en longue histoire d’amour, il y en a pour tous les goûts !

Les Couilles sur la table : “L’amour, c’est pas pour les garçons”

A priori, le titre de l’épisode peut surprendre : tout le monde est concerné par l’amour, filles comme garçons ! Oui, mais dès le plus jeune âge, les filles s’habituent davantage à exprimer leurs sentiments que les garçons, explique le sociologue Kevin Diter au micro de Victoire Tuaillon dans cet épisode des Couilles sur la table de Binge Audio.

Le problème, c’est que cette différence se perpétue à l’âge adulte. Il y a, bien sûr, des exceptions. Mais globalement, les femmes sont plus dépendantes émotionnellement que leurs partenaires masculins. Un épisode passionnant et utile pour comprendre que la différence dans les rapports amoureux est le fruit d’une construction sociale plus que d’un ordre naturel…

Coeur Coeur Coeur : “Etre différente mais normale”

Vous n’avez jamais été amoureux.se ? Ou vous l’avez été mais vous n’avez jamais voulu vivre en couple ? Si vous ne vous sentez pas du tout concerné.e par les effusions amoureuses en ce jour de Saint-Valentin, alors cet épisode de Coeur coeur coeur (produit par le studio Super Bagatelles) est pour vous.

Au micro de Karen, Mélanie se définit comme une “lesbienne non pratiquante”. Celle qui n’a jamais éprouvé le désir d’être en couple s’est souvent heurtée à l’incompréhension de son entourage comme de psychologues. Jusqu’à ce qu’elle admette, enfin, que son besoin de solitude et son refus de la vie à deux ne fait pas d’elle une personne anormale “à guérir”. Mélanie est juste différente, mais pas plus malheureuse qu’un.e autre !

Et vous, quelles sont vos recommandations de podcasts pour la Saint-Valentin ? Dites-le nous sur les réseaux sociaux !

CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.