B

Binge en scène : quand les podcasts montent sur les planches

Les 14 et 15 mai, Binge audio proposait un événement inédit : “Binge en scène”, un show entre performance live et podcast. Deux représentations à guichet fermé, au Palais des glaces.

Les podcasts, on les écoute plutôt en solo. Dans son bain, dans le métro ou sur le tapis de course, le casque vissé sur les oreilles. Parfois, on les écoute aussi à plusieurs, lors de séances d’écoute comme Arte Radio en propose, chaque mois, à la Maison de la poésie, ou à l’occasion d’enregistrements publics.

Mais cette fois, Binge Audio propose un événement hors normes avec “Binge en scène”. Cinq podcasts, produits par le studio déjà mythique, mis à l’honneur lors de deux représentations. A en juger par la foule qui se presse aux portes du Palais des Glaces ce mardi 14 mai, on peut dire que Joël Ronez, cofondateur du studio, a eu le nez creux. Et pour cause : le succès des émissions de Binge, qui abordent les grandes problématiques qui agitent notre société, ne se dément pas.

Ce show est donc l’occasion de redécouvrir ses podcasts préférés, au ton à la fois cool et sérieux, drôle et critique. Grâce à une mise en scène soignée de Sophie-Marie Larrouy, comédienne et hôte de l’excellent A bientôt de te revoir, un déroulement sans faute et un storytelling maîtrisé, on peut dire que Binge a réussi son pari : raconter une belle histoire autour de ses productions, celle d’un studio au contenu éditorial résolument moderne, tourné vers la jeune génération.

A l’honneur ce soir : Rokhaya Diallo et Grace Ly du podcast Kiffe ta race, qui proposent un hilarant jeu des sept familles racistes. De l’oncle gênant au cousin convaincu qu’il est victime de racisme anti-blanc à Belleville, les deux femmes s’amsusent à débusquer toutes les manifestations de ce qu’on appelle “le racisme ordinaire”, avant de nous donner des clés pour y répondre.

On se régale également d’un épisode express d‘A bientôt de te te revoir, dont on aurait aimé qu’il dure plus longtemps tant il est particulièrement réussi. Sophie-Marie Larrouy et son invité mystère, qui se révèle être l’animateur et humoriste M. Poulpe, font rire la salle à gorge déployée grâce à une joute verbale exceptionnelle. Reine de l’impro et des conversations absurdes, celle que l’on surnomme SML est sans aucun doute l’une des stars de la soirée.

Avec Victoire Tuaillon, autrice du podcast sur les masculinités Les Couilles sur la table, qui compte déjà plus de quarante épisodes, la performance prend un tour plus intimiste, qui évoque les “TED talks”. Anecdotes personnelles, réflexions sur la domination masculine, retour sur les épisodes qui l’ont le plus marquée, cette brillante journaliste relève haut la main le défi du “seule en scène”. Et confirme que la question des masculinités est aussi complexe que fascinant, n’en déplaise à ses professeurs de Sciences Po qui ont estimé qu’il ne méritait pas de faire l’objet d’un mémoire.

D’autres surprises viennent pimenter la soirée, avec le récit d’un accouchement posté sur Twitter et lu par Juliette Livartowski, animatrice d’A dérouler ; ou encore un épisode spécial de l’émission quotidienne d’actu Programme B par Thomas Rozec, qui plonge aux origines des faits divers à base de “ivre virgule”, dont raffolent les lecteurs de journaux et les internautes.

C’est donc une première réussie pour Binge en scène, qui annonce d’autres dates en régions, puis un nouveau spectacle à l’automne.

CategoriesBinge Audio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.